Enseignement militaire supérieur

Source : code la défense (articles D.4152-1 à D.4152-10)

Les administrateurs des affaires maritimes

Accueillis en formation initiale au sein de l'École d'administration des affaires maritimes (EAAM) - grande école militaire qui est l'une des composantes de l'École nationale de la sécurité et de l'administration de la mer (ENSAM) - les administrateurs des affaires maritimes (AAM) sont amenés à y revenir en cours de carrière pour réaliser les étapes successives de l'enseignement militaire supérieur, selon les modalités précisées ci-dessous.

jury DT

Les administrateurs des affaires maritimes (AAM), officiers de carrière de la Marine Nationale peuvent, sous réserve de sélection, être admis à suivre une formation militaire supérieure afin de se préparer à assumer des responsabilités importantes dans leurs affectations à venir.

La sélection des officiers est opérée sur le fondement de leur valeur professionelle par l'Inspection générale des affaires maritimes (IGAM) sous l'autorité du ministère des armées, ou encore par le biais du concours de l'Ecole de guerre.

L'enseignement militaire supérieur (EMS), placé sous l'autorité du ministre des armées, a pour mission de préparer les officiers :

  1. à tenir des postes demandant une qualification élevée dans certaines techniques ;
  2. à exercer des fonctions exigeant un haut niveau de connaissances générales et scientifiques ;
  3. à assumer d'importantes responsabilités de commandement et de direction.

L'EMS comprend plusieurs degrés :

  1. le premier degré permet d'acquérir, dans certaines techniques, une expertise supérieure sanctionnée par la délivrance d'un diplôme (en général, diplôme technique pour les AAM) ;
  2. le deuxième degré prépare à l'exercice de certaines fonctions d'état-major ou de direction et de commandements importants et est sanctionné par la délivrance d'un brevet (brevet d'études militaires supérieurs ou brevet technique pour les AAM) ;
  3. au-dessus du deuxième degré, l'EMS apporte à certains officiers appelés à de hautes responsabilités un élargissement de leurs connaissances dans les domaines de la politique militaire et de l'emploi des forces.

Les officiers sélectionnés pour l'enseignement militaire supérieur sont tenus de suivre un cycle de formation qui peut comporter :

  1. une étude scientifique, technique ou administrative, sanctionnée par la présentation d'un mémoire, suivi d'un stage d'application pour le second degré ;
  2. ou une scolarité à l'Ecole de guerre (second degré)

Pour en savoir plus : http://www.igam.developpement-durable.gouv.fr/
                                   
www.legifrance.gouv.fr
                                     www.dems.defense.gouv.fr
Liste des mémoires : http://www.ecole-affaires-maritimes.fr/.../les-memoires.html