Une école de la sécurité et de la sûreté maritime

photo4 retoucheLes fonctionnaires des affaires maritimes veillent à la sécurité des usagers et des professionnels de la mer. L'ENSAM, dans son rôle dédié à la sécurité maritime, forme des fonctionnaires de terrain qui, à partir des centres de sécurité des navires répartis tout le long du littoral, inspectent les navires dans les ports pour vérifier les différents éléments de sécurité (passerelle, pont, machine) obligatoires et contrôlent également le cadre de vie des équipages. Elle forme par ailleurs des ingénieurs et des techniciens qui étudient et valident les plans de construction ou de modification des navires.

Les cadres formés par l'ENSAM défendent les intérêts de la France dans les grandes agences de l'Organisation des nations unies, telles que l'Organisation maritime internationale, l'Organisation internationale du travail, ou bien au sein de l'Agence européenne de sécurité maritime. Ils participent à de très nombreuses réunions internationales.

Les responsabilités sont importantes. Un fonctionnaire en charge de la délivrance de titres de sécurité représente l'État français dans son rôle d'État du port ou d'État du pavillon. Il a la possibilité, en cas de non-conformité à un référentiel technique (français, européen ou international), de bloquer un navire. Ses décisions peuvent être lourdes de conséquences sur les plans juridiques et financiers.

OSModul